Václav Magid

 From the Aesthetic education Secret Files
Galerie de Václav Magid
3 photos et 1 vidéo

Galerie de Václav Magid

3 photos et 1 vidéo

From the Aesthetic education Secret Files From the Aesthetic education Secret Files From the Aesthetic education Secret Files picto play From the Aesthetic education Secret Files
 From the Aesthetic education Secret Files
From the Aesthetic education Secret Files

L’oeuvre créée par Václav Magid pour la Biennale se réfère à la fois à la philosophie allemande de la fin du XVIIIe pour qui la beauté était la voie d’accès à la liberté, et à la série télévisée soviétique 17 instants de printemps (1973). Celle-ci relate l’histoire d’un agent secret soviétique infiltré au coeur de l’élite nazie au cours des derniers mois de la seconde guerre mondiale. Václav Magid raconte, à la manière d’un roman d’espionnage, les épisodes d’une histoire où il est question de découvrir puis de préserver un espace privilégié pour l’art. Artiste et essayiste, Václav Magid conçoit ses oeuvres comme des projets d’exposition visant à dévoiler les problématiques sociales et politiques qui gouvernent toute entreprise culturelle. Textes, maquettes, plans, affiches et vidéos reformulent des expériences personnelles à la manière d’autobiographies qui deviendraient autant d’histoires universelles.

Le Musée d'art contemporain


81 Quai Charles de Gaulle
69006, Lyon


Comment y aller
 From the Aesthetic education Secret Files
From the Aesthetic education Secret Files

L’oeuvre créée par Václav Magid pour la Biennale se réfère à la fois à la philosophie allemande de la fin du XVIIIe pour qui la beauté était la voie d’accès à la liberté, et à la série télévisée soviétique 17 instants de printemps (1973). Celle-ci relate l’histoire d’un agent secret soviétique infiltré au coeur de l’élite nazie au cours des derniers mois de la seconde guerre mondiale. Václav Magid raconte, à la manière d’un roman d’espionnage, les épisodes d’une histoire où il est question de découvrir puis de préserver un espace privilégié pour l’art. Artiste et essayiste, Václav Magid conçoit ses oeuvres comme des projets d’exposition visant à dévoiler les problématiques sociales et politiques qui gouvernent toute entreprise culturelle. Textes, maquettes, plans, affiches et vidéos reformulent des expériences personnelles à la manière d’autobiographies qui deviendraient autant d’histoires universelles.

Le Musée d'art contemporain


81 Quai Charles de Gaulle
69006, Lyon


Comment y aller
 From the Aesthetic education Secret Files
From the Aesthetic education Secret Files

L’oeuvre créée par Václav Magid pour la Biennale se réfère à la fois à la philosophie allemande de la fin du XVIIIe pour qui la beauté était la voie d’accès à la liberté, et à la série télévisée soviétique 17 instants de printemps (1973). Celle-ci relate l’histoire d’un agent secret soviétique infiltré au coeur de l’élite nazie au cours des derniers mois de la seconde guerre mondiale. Václav Magid raconte, à la manière d’un roman d’espionnage, les épisodes d’une histoire où il est question de découvrir puis de préserver un espace privilégié pour l’art. Artiste et essayiste, Václav Magid conçoit ses oeuvres comme des projets d’exposition visant à dévoiler les problématiques sociales et politiques qui gouvernent toute entreprise culturelle. Textes, maquettes, plans, affiches et vidéos reformulent des expériences personnelles à la manière d’autobiographies qui deviendraient autant d’histoires universelles.

Le Musée d'art contemporain


81 Quai Charles de Gaulle
69006, Lyon


Comment y aller
From the Aesthetic education Secret Files

L’oeuvre créée par Václav Magid pour la Biennale se réfère à la fois à la philosophie allemande de la fin du XVIIIe pour qui la beauté était la voie d’accès à la liberté, et à la série télévisée soviétique 17 instants de printemps (1973). Celle-ci relate l’histoire d’un agent secret soviétique infiltré au coeur de l’élite nazie au cours des derniers mois de la seconde guerre mondiale. Václav Magid raconte, à la manière d’un roman d’espionnage, les épisodes d’une histoire où il est question de découvrir puis de préserver un espace privilégié pour l’art. Artiste et essayiste, Václav Magid conçoit ses oeuvres comme des projets d’exposition visant à dévoiler les problématiques sociales et politiques qui gouvernent toute entreprise culturelle. Textes, maquettes, plans, affiches et vidéos reformulent des expériences personnelles à la manière d’autobiographies qui deviendraient autant d’histoires universelles.

Le Musée d'art contemporain


81 Quai Charles de Gaulle
69006, Lyon


Comment y aller