Neïl Beloufa

Superlatives and Resolution
Galerie de Neil Beloufa
5 photos

Galerie de Neil Beloufa

5 photos

Superlatives and Resolution Superlatives and Resolution Superlatives and Resolution Superlatives and Resolution Superlatives and Resolution
Superlatives and Resolution
Superlatives and Resolution

Neïl Beloufa s’intéresse à l’expérience fragmentée de la vision, de la mémoire et des stéréotypes qui nous entourent et nous façonnent. Ses oeuvres prennent la forme d’environnements modulaires complexes, souvent faits de matériaux bruts, au sein desquels des vidéos interrogent les utopies et racontent le monde – ses rêves comme ses mensonges – de telle manière qu’on ne saurait discerner la réalité de la fiction. Pour la Biennale, l’artiste occupe un espace dans lequel il démultiplie les supports de projection et provoque un effet de disjonction entre deux récits parallèles projetés sur des surfaces semi-transparentes. S’agit-il d’un décor ? L’installation de Beloufa pourrait bien nous raconter les tracas quotidiens d’une vie faussement ordinaire…

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Superlatives and Resolution
Superlatives and Resolution

Neïl Beloufa s’intéresse à l’expérience fragmentée de la vision, de la mémoire et des stéréotypes qui nous entourent et nous façonnent. Ses oeuvres prennent la forme d’environnements modulaires complexes, souvent faits de matériaux bruts, au sein desquels des vidéos interrogent les utopies et racontent le monde – ses rêves comme ses mensonges – de telle manière qu’on ne saurait discerner la réalité de la fiction. Pour la Biennale, l’artiste occupe un espace dans lequel il démultiplie les supports de projection et provoque un effet de disjonction entre deux récits parallèles projetés sur des surfaces semi-transparentes. S’agit-il d’un décor ? L’installation de Beloufa pourrait bien nous raconter les tracas quotidiens d’une vie faussement ordinaire…

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Superlatives and Resolution
Superlatives and Resolution

Neïl Beloufa s’intéresse à l’expérience fragmentée de la vision, de la mémoire et des stéréotypes qui nous entourent et nous façonnent. Ses oeuvres prennent la forme d’environnements modulaires complexes, souvent faits de matériaux bruts, au sein desquels des vidéos interrogent les utopies et racontent le monde – ses rêves comme ses mensonges – de telle manière qu’on ne saurait discerner la réalité de la fiction. Pour la Biennale, l’artiste occupe un espace dans lequel il démultiplie les supports de projection et provoque un effet de disjonction entre deux récits parallèles projetés sur des surfaces semi-transparentes. S’agit-il d’un décor ? L’installation de Beloufa pourrait bien nous raconter les tracas quotidiens d’une vie faussement ordinaire…

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Superlatives and Resolution
Superlatives and Resolution

Neïl Beloufa s’intéresse à l’expérience fragmentée de la vision, de la mémoire et des stéréotypes qui nous entourent et nous façonnent. Ses oeuvres prennent la forme d’environnements modulaires complexes, souvent faits de matériaux bruts, au sein desquels des vidéos interrogent les utopies et racontent le monde – ses rêves comme ses mensonges – de telle manière qu’on ne saurait discerner la réalité de la fiction. Pour la Biennale, l’artiste occupe un espace dans lequel il démultiplie les supports de projection et provoque un effet de disjonction entre deux récits parallèles projetés sur des surfaces semi-transparentes. S’agit-il d’un décor ? L’installation de Beloufa pourrait bien nous raconter les tracas quotidiens d’une vie faussement ordinaire…

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Superlatives and Resolution
Superlatives and Resolution

Neïl Beloufa s’intéresse à l’expérience fragmentée de la vision, de la mémoire et des stéréotypes qui nous entourent et nous façonnent. Ses oeuvres prennent la forme d’environnements modulaires complexes, souvent faits de matériaux bruts, au sein desquels des vidéos interrogent les utopies et racontent le monde – ses rêves comme ses mensonges – de telle manière qu’on ne saurait discerner la réalité de la fiction. Pour la Biennale, l’artiste occupe un espace dans lequel il démultiplie les supports de projection et provoque un effet de disjonction entre deux récits parallèles projetés sur des surfaces semi-transparentes. S’agit-il d’un décor ? L’installation de Beloufa pourrait bien nous raconter les tracas quotidiens d’une vie faussement ordinaire…

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller