Ming Wong

Me in Me
Galerie de Ming Wong
1 photo 1 vidéo

Galerie de Ming Wong

1 photo et 1 vidéo

Me in Me picto play Me in Me
Me in Me
Me in Me 2013

Ming Wong nous raconte simultanément l’histoire de trois femmes vivant dans trois époques différentes : « classique », « moderne » et « virtuelle ». À partir de ce schéma, l’artiste écrit et interprète lui-même trois récits dans lesquels la femme lutte pour assurer sa destinée et trouver la force de survivre. Des nombreux archétypes féminins tirés de célèbres films du cinéma japonais, Ming Wong s’est attaché à ne garder que ceux qui résistent à l’épreuve du temps : « La femme y apparaît en effet souvent comme une âme solitaire, idéalisée, n’ayant pas sa place dans une société patriarcale, errant à la recherche d’un accomplissement ou d’une appartenance pour assurer son propre avenir ». Chez Ming Wong, le cinéma, particulièrement dans son aspect iconique, recèle ainsi une mémoire collective qui sait articuler les notions de genre, de représentation, de culture et d’identité.

Avec le soutien du NAC-National Arts Council Singapore et du Singapore Tote Board.

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Me in Me 2013

Ming Wong nous raconte simultanément l’histoire de trois femmes vivant dans trois époques différentes : « classique », « moderne » et « virtuelle ». À partir de ce schéma, l’artiste écrit et interprète lui-même trois récits dans lesquels la femme lutte pour assurer sa destinée et trouver la force de survivre. Des nombreux archétypes féminins tirés de célèbres films du cinéma japonais, Ming Wong s’est attaché à ne garder que ceux qui résistent à l’épreuve du temps : « La femme y apparaît en effet souvent comme une âme solitaire, idéalisée, n’ayant pas sa place dans une société patriarcale, errant à la recherche d’un accomplissement ou d’une appartenance pour assurer son propre avenir ». Chez Ming Wong, le cinéma, particulièrement dans son aspect iconique, recèle ainsi une mémoire collective qui sait articuler les notions de genre, de représentation, de culture et d’identité.

Avec le soutien du NAC-National Arts Council Singapore et du Singapore Tote Board.

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller