Juliette Bonneviot

Jeune Fille Minimale
Galerie de Juliette Bonneviot
5 photos

Galerie de Juliette Bonneviot

5 photos

Jeune Fille Minimale Jeune Fille Minimale Jeune Fille Minimale Jeune Fille Minimale Jeune Fille Minimale
Jeune Fille Minimale
Jeune Fille Minimale 2013

Juliette Bonneviot nous raconte l’histoire assez simple d’une ménagère écologiste et des déchets qu’elle produit au jour le jour. C’est bien sûr une fiction, et toute ressemblance avec la réalité serait purement fortuite. Le personnage principal se nomme « Jeune Fille Minimale » et suit les stratégies environnementales en provenance des États-Unis en vue d’une réduction maximum de la production de déchets. Ces stratégies, poussées à l’extrême, donnent lieu à la mise en oeuvre de résidus qui deviennent à leur tour la composante d’une installation. Passant de la fiction à la réalité, l’artiste a finalement décidé de donner une forme autobiographique à son récit, en fabriquant elle-même les résidus (bien réels) nécessaires à la réalisation de son oeuvre (de fiction).

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Jeune Fille Minimale
Jeune Fille Minimale 2013

Juliette Bonneviot nous raconte l’histoire assez simple d’une ménagère écologiste et des déchets qu’elle produit au jour le jour. C’est bien sûr une fiction, et toute ressemblance avec la réalité serait purement fortuite. Le personnage principal se nomme « Jeune Fille Minimale » et suit les stratégies environnementales en provenance des États-Unis en vue d’une réduction maximum de la production de déchets. Ces stratégies, poussées à l’extrême, donnent lieu à la mise en oeuvre de résidus qui deviennent à leur tour la composante d’une installation. Passant de la fiction à la réalité, l’artiste a finalement décidé de donner une forme autobiographique à son récit, en fabriquant elle-même les résidus (bien réels) nécessaires à la réalisation de son oeuvre (de fiction).

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Jeune Fille Minimale
Jeune Fille Minimale 2013

Juliette Bonneviot nous raconte l’histoire assez simple d’une ménagère écologiste et des déchets qu’elle produit au jour le jour. C’est bien sûr une fiction, et toute ressemblance avec la réalité serait purement fortuite. Le personnage principal se nomme « Jeune Fille Minimale » et suit les stratégies environnementales en provenance des États-Unis en vue d’une réduction maximum de la production de déchets. Ces stratégies, poussées à l’extrême, donnent lieu à la mise en oeuvre de résidus qui deviennent à leur tour la composante d’une installation. Passant de la fiction à la réalité, l’artiste a finalement décidé de donner une forme autobiographique à son récit, en fabriquant elle-même les résidus (bien réels) nécessaires à la réalisation de son oeuvre (de fiction).

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Jeune Fille Minimale
Jeune Fille Minimale 2013

Juliette Bonneviot nous raconte l’histoire assez simple d’une ménagère écologiste et des déchets qu’elle produit au jour le jour. C’est bien sûr une fiction, et toute ressemblance avec la réalité serait purement fortuite. Le personnage principal se nomme « Jeune Fille Minimale » et suit les stratégies environnementales en provenance des États-Unis en vue d’une réduction maximum de la production de déchets. Ces stratégies, poussées à l’extrême, donnent lieu à la mise en oeuvre de résidus qui deviennent à leur tour la composante d’une installation. Passant de la fiction à la réalité, l’artiste a finalement décidé de donner une forme autobiographique à son récit, en fabriquant elle-même les résidus (bien réels) nécessaires à la réalisation de son oeuvre (de fiction).

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Jeune Fille Minimale
Jeune Fille Minimale 2013

Juliette Bonneviot nous raconte l’histoire assez simple d’une ménagère écologiste et des déchets qu’elle produit au jour le jour. C’est bien sûr une fiction, et toute ressemblance avec la réalité serait purement fortuite. Le personnage principal se nomme « Jeune Fille Minimale » et suit les stratégies environnementales en provenance des États-Unis en vue d’une réduction maximum de la production de déchets. Ces stratégies, poussées à l’extrême, donnent lieu à la mise en oeuvre de résidus qui deviennent à leur tour la composante d’une installation. Passant de la fiction à la réalité, l’artiste a finalement décidé de donner une forme autobiographique à son récit, en fabriquant elle-même les résidus (bien réels) nécessaires à la réalisation de son oeuvre (de fiction).

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller