Ed Atkins

Even Pricks
Galerie d'Ed Atkins
5 photos

Galerie d'Ed Atkins

5 photos

Even Pricks Even Pricks Even Pricks Even Pricks Even Pricks
Even Pricks
Even Pricks 2013

Even Pricks (qui pourrait se traduire par « même les têtes de con ») est l’aboutissement d’une série de travaux liés à la dépression – au sens psychique et physique du terme. Ici, Ed Atkins tente de contrer l’effet de nivellement des choses et des êtres que provoque la dépression, pour en tirer un nouvel épisode dramatique. En s’appuyant sur les conventions du cinéma et de la littérature, l’artiste cherche à mettre en évidence les mécanismes de la production culturelle de masse et ses images reproductibles à l’infini. Ed Atkins mêle ainsi écriture et vidéo haute définition (dont la qualité contribue à valoriser l’image au détriment du langage) pour analyser avec précision les qualités matérielles des récits du monde contemporain – des récits dont il peaufine encore la parure en les reformulant incessamment.

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Even Pricks
Even Pricks 2013

Even Pricks (qui pourrait se traduire par « même les têtes de con ») est l’aboutissement d’une série de travaux liés à la dépression – au sens psychique et physique du terme. Ici, Ed Atkins tente de contrer l’effet de nivellement des choses et des êtres que provoque la dépression, pour en tirer un nouvel épisode dramatique. En s’appuyant sur les conventions du cinéma et de la littérature, l’artiste cherche à mettre en évidence les mécanismes de la production culturelle de masse et ses images reproductibles à l’infini. Ed Atkins mêle ainsi écriture et vidéo haute définition (dont la qualité contribue à valoriser l’image au détriment du langage) pour analyser avec précision les qualités matérielles des récits du monde contemporain – des récits dont il peaufine encore la parure en les reformulant incessamment.

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Even Pricks
Even Pricks 2013

Even Pricks (qui pourrait se traduire par « même les têtes de con ») est l’aboutissement d’une série de travaux liés à la dépression – au sens psychique et physique du terme. Ici, Ed Atkins tente de contrer l’effet de nivellement des choses et des êtres que provoque la dépression, pour en tirer un nouvel épisode dramatique. En s’appuyant sur les conventions du cinéma et de la littérature, l’artiste cherche à mettre en évidence les mécanismes de la production culturelle de masse et ses images reproductibles à l’infini. Ed Atkins mêle ainsi écriture et vidéo haute définition (dont la qualité contribue à valoriser l’image au détriment du langage) pour analyser avec précision les qualités matérielles des récits du monde contemporain – des récits dont il peaufine encore la parure en les reformulant incessamment.

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Even Pricks
Even Pricks 2013

Even Pricks (qui pourrait se traduire par « même les têtes de con ») est l’aboutissement d’une série de travaux liés à la dépression – au sens psychique et physique du terme. Ici, Ed Atkins tente de contrer l’effet de nivellement des choses et des êtres que provoque la dépression, pour en tirer un nouvel épisode dramatique. En s’appuyant sur les conventions du cinéma et de la littérature, l’artiste cherche à mettre en évidence les mécanismes de la production culturelle de masse et ses images reproductibles à l’infini. Ed Atkins mêle ainsi écriture et vidéo haute définition (dont la qualité contribue à valoriser l’image au détriment du langage) pour analyser avec précision les qualités matérielles des récits du monde contemporain – des récits dont il peaufine encore la parure en les reformulant incessamment.

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller
Even Pricks
Even Pricks 2013

Even Pricks (qui pourrait se traduire par « même les têtes de con ») est l’aboutissement d’une série de travaux liés à la dépression – au sens psychique et physique du terme. Ici, Ed Atkins tente de contrer l’effet de nivellement des choses et des êtres que provoque la dépression, pour en tirer un nouvel épisode dramatique. En s’appuyant sur les conventions du cinéma et de la littérature, l’artiste cherche à mettre en évidence les mécanismes de la production culturelle de masse et ses images reproductibles à l’infini. Ed Atkins mêle ainsi écriture et vidéo haute définition (dont la qualité contribue à valoriser l’image au détriment du langage) pour analyser avec précision les qualités matérielles des récits du monde contemporain – des récits dont il peaufine encore la parure en les reformulant incessamment.

La Sucrière


49 quai Rambaud
69002, Lyon


Comment y aller